Comment choisir son type de cloison ?

Comment choisir son type de cloison ?

Une cloison sert à séparer deux espaces ou deux pièces d’une construction, mais également à masquer des câbles, à protéger l’isolation ou pour des raisons esthétiques. Elle peut être fixe ou mobile et existe dans différents matériaux. Elle se choisit alors en fonction de vos besoins (usages des pièces notamment) et de votre budget.

Mais parmi les nombreux types de cloisons existants sur le marché, il peut être compliqué de faire son choix. Alors voici un comparatif de ces différents types de cloisons et des conseils pour vous aider à bien choisir…Un plâtrier peut également vous aider dans votre choix.

La cloison en plâtre

La cloison en plâtre, ou placoplâtre, est la plus classique et la plus répandue en intérieur car elle est peu coûteuse, très pratique et facile à poser.
Il existe différents types de placo, dont des panneaux résistants aux flammes (idéaux en cuisine) ou hydrofugés (idéaux dans une salle de bains).
Cette cloison a de nombreux avantages : elle peut couvrir de très grandes surfaces et permettre de créer de nouvelles pièces. Elle peut aussi servir à l’isolation acoustique de la pièce, et avoir des isolants thermiques, ce qui va renforcer l’isolation de la maison.
Son prix est généralement de 40 euros le m².

La cloison en bois

La cloison en bois est souvent choisie pour son côté esthétique, sa légèreté et son matériau naturel et chaleureux.
Elle a l’avantage de se décliner dans de nombreux modèles et de créer une décoration intérieure unique, tout en offrant une bonne isolation thermique.
La cloison en bois est souvent utilisée comme cloison mobile, car sa légèreté le permet, mais son prix reste souvent très élevé. Il nécessite d’ailleurs obligatoirement un devis car il varie énormément selon les projets.

La cloison en panneaux alvéolaires

Très proche de la cloison en plâtre, la cloison en panneaux alvéolaires est composée de plâtre, mais il s’agit de deux plaques posées autour d’une lame de carton, qui a une forme d’alvéoles.
Son avantage est qu’elle est vraiment légère et qu’elle se révèle très pratique à poser, notamment dans les zones difficiles d’accès, où il est généralement difficile de cloisonner. On la rencontre donc souvent dans des combles.
Le prix de cette cloison est d’environ 30 euros le m².

La cloison en béton cellulaire

La cloison en béton cellulaire se compose de blocs de béton encastrés les uns sur les autres ; ce matériau étant particulièrement solide et léger. Mais attention, sa pose nécessite un matériel et un savoir-faire spécifiques.
Ce type de cloison convient aux sols particulièrement fragiles, qui ne peuvent pas recevoir de cloisons trop lourdes.
Mais sachez que malgré la très bonne solidité de ce matériau, le béton cellulaire reste un choix à éviter, car son prix est extrêmement élevé (surtout comparé à celui du plâtre) et oscille aux alentours de 60 euros le m².

La cloison en verre

Formée de pavés de verre encastrés les uns aux autres, la cloison de verre a l’énorme avantage de cloisonner l’espace sans capturer la lumière. Elle laisse en effet la lumière circuler librement, sans toutefois être transparente.
Assez coûteux, ce type de cloison est malgré tout très esthétique et offre de nombreux designs. A ce sujet, une cloison de verre translucide convient particulièrement bien à une salle de bains peu éclairée.
Il faut savoir que le prix d’une cloison en verre ne peut être donné que sur devis, car il varie beaucoup selon les projets.

La cloison en briques

Peu répandue, la cloison en briques exige beaucoup plus de travail que la cloison en plâtre et est généralement posée par un maçon. Elle se compose de briques légères et creuses.
Une fois posée, cette cloison est bien souvent enduite puis peinte.
Elle a l’avantage d’apporter une vraie solidité et de bonnes capacités isolantes.
Mais évidemment elle coûte un peu plus cher que la cloison en plâtre, avec un prix d’environ 45 euros le m².

Si vous voulez plus de renseignements, des conseils pour le choix ou la pose de cloisons, ou encore un devis précis et personnalisé, n’hésitez pas à faire appel à un plâtrier pour de l’agencement sur mesure.

Pour en savoir plus :

Articles en relation