Les prestations du gypsier

gypsier

Pour exercer le très ancien et délicat métier de gypsier, également appelé staffeur stucateur, il faut être avant tout un véritable artiste dans l’âme, et surtout être à l’aise en tant qu’artisan designer. Voici quelques détails à propos de ces fins artisans, qui s’avèrent des perles rares en France. En effet, sur les quinze mille entreprises répertoriées pour exercer dans le secteur du plâtre au pays, moins de 50 d’entre elles maîtrisent en profondeur la technique de gypserie et d’ornementation en restauration !

En quoi consiste ce métier ?

Les entrepreneurs spécialisés dans la gypserie sont surtout concentrées en France dans les régions productrices de gypse, c’est-à-dire là où se trouve une clientèle (généralement bien nantie) sensibilisée à la conservation et à la préservation du patrimoine, notamment Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bordelais, Pays de la Loire. Ces plâtriers spécialisés réalisent des commandes pour des particuliers et des institutions, autant en France qu’à l’étranger. Leurs chantiers de gros oeuvre sont diversifiés : il peut s’agir de façades extérieures, d’églises, de travaux pour des monastères anciens, de temples exotiques, d’hôtels anciens aussi bien que contemporains, etc.

Le gypsier occupe divers statuts. Il arrive souvent que cet artisan soit installé à son compte et gère plusieurs employés de son entreprise. Il peut également être employé de l’administration publique.

La restauration de pièces de plâtre, qui peuvent dater de plusieurs siècles, inclut plusieurs opérations : nettoyage, réparation, polissage et reconstitution. Il peut également s’agir d’œuvres de création contemporaine.

Le champ d’action et de compétences peut être élargi pour incorporer les nouvelles technologies en ayant recours à de nouveaux produits, entre autres en termes d’industries, telles que la construction navale et l’industrie aéronautique.

Quelles sont les qualifications particulières de ces experts ?

Les gens qui exercent ce métier vous diront qu’il importe d’être doué en dessin et d’apprécier manipuler la matière, comme le plâtre et la poudre de marbre.

Un gypsier est appelé à visiter d’innombrables musées, afin de se faire une idée de ce qui se passe autour de son chantier, pour parvenir à se lancer ensuite dans la création de pièces originales.

Quels outils sont utilisés par ces plâtriers talentueux ?

Le travail extrêmement minutieux requiert des outils de petite taille. Il arrive souvent que ces artisans concoctent eux-mêmes leurs outils. Ils ont recours à des calibres de différents gabarits pour travailler le gypse, le plâtre de Paris, la poudre de marbre, de la chaux aérienne éteinte, et divers types de liants.

Ils basent leurs créations sur des dessins, puis façonnent des modèles, de telle sorte que le décor soit constitué. Ces techniques s’inspirent de ce qui se faisait il y environ 5 ou 6 siècles…

Pour découvrir quels sont les maîtres gypsiers qui exercent encore de nos jours avec brio ce métier ancien, référez-vous à l’annuaire de notre site. Ces experts pourront vous aider à restaurer un décor aux allures princières ou encore vous créer quelques gypseries contemporaines d’une beauté spectaculaire !

Pour en savoir plus :

Articles en relation