Pourquoi choisir le plafond à la française ?

Pourquoi choisir le plafond à la française ?

Le plafond se décline sous divers types et aspects. Le choix repose sur plusieurs critères, dont la structure de la pièce et l’ossature de la charpente, mais également sur vos propres aspirations. Le plafond à la française est privilégié de nos jours.

Plafond à la française, rustique et moderne

Le plafond apporte un cachet décoratif à la pièce. Le plafond à la française, un modèle très privilégié, revêt la particularité de s’adapter à tous les types de pièce, rustique ou contemporaine. On le voit généralement dans les habitations d’architecture ancienne où les ossatures, poutres et solives, sont apparentes.

Mais il est également adopté dans les constructions modernes pour son aspect à la fois chaleureux et utilitaire. Son ossature en bois, qui est d’ailleurs constituée du sous-plancher supérieur, ses poutres porteuses qui soutiennent les solives généralement moulurées ou entaillées confèrent à ce plafond son caractère design.

Utilités d’un plafond à la française

Ce type de plafond apporte de nombreux avantages à votre intérieur et vous permet de :

  • Dissimuler les imperfections du sous-plancher supérieur, de l’ancien plafond
  • Camoufler les réseaux de câbles électriques ou de tuyauterie
  • Réduire la hauteur d’un plafond trop haut
  • Abriter le système d’isolation thermique et acoustique
  • Personnaliser votre pièce en recourant aux services d’un plâtrier pour réaliser les décorations de votre choix

Les matériaux

Pour obtenir le plus bel effet, il importe de bien choisir le matériau de votre faux plafond. Le système de pose et de fixation fait partie des critères de choix et l’idée est de faire intervenir un plâtrier, que vous trouverez sur le site, et qui sera à même de répondre à vos attentes les plus spécifiques et vous aider à choisir le matériau le mieux adapté à votre intérieur.

La poutre en bois massif naturel. L’un des avantages du plafond à la française est la diversité des poutres qui le constituent. Le bois de chêne ou encore le palissandre sont les plus privilégiés. Les poutres sont plus complexes à poser sur les solives, mais non moins rigides et résistantes à l’humidité

Le bois creux. À l’image du bois massif, celui-ci est moins lourd, mais plus facile à poser et à décorer. Une fois traité avec un produit insecticide, il a une durée de vie suffisamment longue

Les fausses poutres en polystyrène ou en polyuréthane imitent l’aspect du bois naturel. Elles peuvent être décorées, entaillées et peintes selon vos goûts. Très léger, ce modèle est facile à poser grâce à l’intervention d’un plâtrier.

Pour en savoir plus :

Articles en relation